PAOLO FRESU

PAOLO FRESU

Ambiance. C’est le mot qui vient tout de suite à l’esprit lorsqu’on introduit le nouveau chef d’œuvre de Paolo Fresu dans sa platine CD. On s’imagine sans peine en smoking, au bord d’une piscine un soir de pleine lune, à siroter un martini gin en bonne compagnie.Ce jeune quadragénaire nous arrive directement de Sardaigne avec son nouvel (et dix-septième ! ! !) opus , « Mélos« .Il s’est une fois de plus entouré des amis de toujours (sa formation reste inchangée depuis plus de quinze ans) pour nous délivrer un opus intimiste et raffiné.Le Jazz de Fresu est paisible, précieux, structuré.Le son profond de la trompette du maestro se fond dans un décor acoustique discret et efficace, et son album, quasi exclusivement composé de balades extatiques est une véritable invitation au voyage, à la contemplation et au repos.A noter la somptueuse adaptation à la trompette du « Que Reste-t-il De Nos Amours » de Charles Trenet…En résumé, « Mélos » est l’ingrédient indispensable à toute soirée en amoureux.