Biographie Charles Aznavour

Charles Aznavour est né le 22 mai 1924 à Paris, fils d’immigrés arméniens.

 

La jeunesse d’Aznavour

Il y a grandi dans de mauvaises conditions et a fréquenté l’école. Ses parents, un couple d’artistes, avaient fui leur ville natale de Smyrne en 1915 pour échapper au génocide arménien. Pendant l’occupation allemande de la France au cours de la Seconde Guerre mondiale, il a exercé diverses professions. Aznavour est resté dans la capitale et à la fin de la guerre, il a passé un certain temps dans la clandestinité. Déjà à cette époque, sa passion pour la musique est éveillée. Un collègue d’Edith Piaf a découvert son talent à cette époque et l’a soutenu dès lors. Peu de temps après, Piaf lui-même en prend conscience et commence à écrire ses premières chansons pour elle et Maurice Chevalier. Après la fin du chaos de la guerre, Aznavour lui-même a obtenu ses premiers emplois comme chanteur et acteur. Promue par Edith Piaf Aznavour, elle devient l’un des chansonniers les plus populaires de France. Sa nature polie de charmeur honnête, combinée à sa voix mélodieuse caractéristique, a fait de lui une star en tant que « Napoléon de la chanson ».

Les premiers succès cinématographiques ont été longs à venir. Son premier petit rôle au cinéma de 1938 a été à peine remarqué. Sa percée a eu lieu à la fin des années 1950. En 1958, il apparaît devant la caméra pour Georges Franju dans « La tête contre les murs ». En 1959 a suivi Jean Pierre Mockys « Les Dragueurs ». Son premier rôle brillant en tant qu’acteur, il s’est fait passer pour Charlie Kohler dans « Tirez sur le pianiste » de François Truffaut à partir de 1959. En 1960, il a suivi le film « Le Passage du Rhin » ainsi que « Le Testament d’Orphée » de Jean Cocteau. En 1963, il a célébré une brillante première au Carnegie Hall de New York. Son sens mélodique ainsi que son talent à rendre poétiques et significatives des choses apparemment banales et banales fascinent encore aujourd’hui. En 1965, il s’est tenu devant la caméra pour « La Métamorphose des Cloportes ». Avec Lino Ventura, il a tourné « Le temps des loups » en 1969. Le 11 janvier 1967, il épouse la Suédoise Ulla Ingegerd Thorssell. Ils sont devenus parents de trois enfants. De deux mariages précédents, il était déjà père de trois enfants.

 

Le succès de l’artiste

Dans les années 1970, il a tourné des films comme « Les derniers aventuriers », « Les riches fous », « Sur la piste de l’aigle » et en 1979 « Le Tambour d’étain », qui est l’une de ses œuvres les plus réussies. Dans les années 1980, Aznavour est apparu dans des films tels que « La montagne magique », « L’argent reste parmi nous » et « Le secret du chef d’orchestre ». « En 1997, Aznavour a reçu un César honorifique pour l’ensemble de son œuvre d’acteur. En 2002, il a joué le rôle d’un réalisateur dans l’impressionnant drame d’Atom Egoyan « Ararat », qui traite du génocide arménien. En mars 2004, Aznavour a commencé son tour de quatre villes d’Allemagne. En 2006, après plus de 70 films pour « Le Colonel », il est apparu pour la dernière fois devant la caméra. En décembre 2008, M. Aznavour, qui était également le représentant de l’Arménie auprès de l’UNICEF, a obtenu la citoyenneté arménienne.

Il est également devenu le représentant permanent de l’Arménie auprès des Nations unies à Genève. Il est rapidement devenu l’un des Arméniens les plus éminents du monde. Il a soutenu le pays à plusieurs reprises, notamment depuis le tremblement de terre en Arménie en 1988. En 2009, il est devenu ambassadeur d’Arménie en Suisse à Genève. Le 7 octobre 2011, un centre culturel portant son nom a été ouvert à Erevan en sa présence et celle des présidents français et arménien. Le jour de son 90e anniversaire, le 22 mai 2014, Charles Aznavour a donné son premier concert en Allemagne dans le cadre d’une tournée, après plus d’une décennie. Son 46e album, « Encores », est sorti chez Universal Music en 2015. Il a donné son dernier concert à Osaka le 19 septembre 2018. Il avait alors enregistré plus de 1000 chansons, dont il en avait écrit environ 800 lui-même.

Charles Aznavour est décédé le 1er octobre 2018 à Mouriès, en France.