SHYNE

SHYNE

Du sang neuf en provenance de la East Coast pour le Label de Sean « Puffy » Combs, Bad Boy Entertainment.La nouvelle signature de Puff Daddy a pour nom Shyne et affiche, malgré son jeune âge, un vécu saisissant et une expérience impressionnante.Ce jeune homme de 19 ans, né Jamal Barrow a passé son enfance dans les rues de Flatbush (tout comme le Boot Camp Click), quartier difficile de Brooklyn, où il a développé un flow incomparable, empruntant les sentiers défrichés par ses idoles, Tupac, Nas ou encore Jay-Z.Le Hip-Hop de Shyne est minimaliste, basique…Old School.Un break-beat assassin, une ligne de basse discrète, le tout agrémenté de quelques samples et autres scratches, rien n’est en trop et pourtant rien ne manque.La voix rauque du M.C, qu’on croirait tout droit sortie de la cage thoracique d’un quinquagénaire asthmatique ayant fumé le cigare toute sa vie, est plus acerbe que le sabre d’un samouraï avant la bataille et vient se poser sur l’instru avec la précision d’une horloge Suisse. »Bad Boyz« , premier single de l’album de Shyne, construit autour d’un gimmick du vétéran reggae Barrington Levy, constitue l’un des temps forts de cet opus qui fiche un grand coup de pied dans une fourmilière Hip-Hop ayant un peu tendance à se reposer sur ses grosses pointures.