JUDITH BÉRARD

JUDITH BÉRARD

Composée par Florent Schmitt (1870-1958) pour servir d’accompagnement musical au film muet du même nom, « Salammbô » s’inscrit dans la veine orientaliste qui imprègne l’œuvre du compositeur. De cette partition luxuriante écrite en 1925, Florent Schmitt tira peu après trois « Suites » d’orchestre (la troisième avec chœurs), dont Jacques Mercier et l’Orchestre National d’Ile-de-France livrent ici une version définitive, à la fois scrupuleuse et ensorcelante. Quoi d’étonnant à cela quand on sait que, depuis une dizaine d’années, Jacques Mercier et ses musiciens se font un devoir de ressusciter les partitions qui accompagnaient les chefs-d’œuvre du cinéma muet ?