DONELL JONES

DONELL JONES

Natif de Chicago, Donell Jones s’est très vite réfugié dans la musique afin d’éviter les influences négatives de son quartier. A 8 ans, il débute le chant, ces premiers textes suivront très vite puisque c’est à l’âge de 12 ans que le jeune Donell se lance dans l’écriture. Songwriter de talent, il s’inspire du meilleur de la « Black Music » avec des références implacables allant de The Isley Brothers à Teddy Pendergrass… D’ailleurs, Donell Jones n’oublie jamais de rendre hommage à quelques grands noms de la Soul. Après avoir repris « Knocks Me Off My Feet » de Stevie Wonder à l’occasion de son premier album, Donell Jones opère une fois de plus un retour aux sources en revisitant cette fois le célèbre thème de « Freddie’s Dead »: un pur moment de bonheur dû au talent de Curtis Mayfield. Suite au langoureux « My Heart », Donell Jones nous revient donc trois ans après, avec ce « Where I Wanna Be ». Ballades caressantes ou mid-tempo sensuels, cet album contient tous les ingrédients nécessaires à la confection d’un bon disque de R’n’B. Tandis que « Shorty » se complaît dans un groove profond, « I Wanna Love You » se perd dans une boucle rythmique irrésistible, et tout cela tend à prouver que ce nouvel opus constitue une contribution importante à l’élévation de la R’n’B masculine chère à R.Kelly ou Babyface.