ANGIE STONE

ANGIE STONE

Dans la bataille rangée pour l’accession au trône des Soul’s Divas, « Black Diamond » parle en faveur d’une nouvelle perle rare :

. Après avoir participé au succès de D’Angelo, notamment sur son album référence « Brown Sugar », Angie nous dévoile tout de son superbe talent. Avec une voix remplie d’authenticité, une de celle qui griffe et qui accroche l’oreille, elle nous présente un premier album des plus prometteurs. Aidée dans cette entreprise par Lenny Kravitz (« Heaven Help »), Ali Shaheed Muhammad (ex-Tribe Called Quest) ou D’Angelo himself, Angie Stone propose un cocktail subtil et diversifié, où la Soul d’hier se mêle harmonieusement aux rythmiques actuelles. Le R&B prend l’air avec « No More Rain », la Soul côtoie le Blues sur une reprise de Marvin Gaye (« Trouble Man »), le Funk se durcit pour « My lovin’ will give you something » et les ballades prennent de la hauteur avec « Coulda been you ». Ce diamant noir est intense et brut, du travail d’orfèvre taillé sur mesure.